Show simple item record

dc.contributor.authorAlileche Athmane
dc.contributor.otherKanane Hocine
dc.date.accessioned2019-11-26T11:58:24Z
dc.date.available2019-11-26T11:58:24Z
dc.date.issued2011
dc.identifier.citationCommunication
dc.identifier.otherING.ELN.32-11en
dc.identifier.urihttps://dl.ummto.dz/handle/ummto/8321
dc.description68 f. : ill. ; 30 cm. (+ CD-Rom)en
dc.description.abstractLa propagation d’une onde radioélectrique, dans l’environnement terrestre, est influencée par les trois milieux (le sol, la troposphère et l’ionosphère). La propagation par onde de sol est calculée par les formules de Norton et un programme Matlab donnant la fonction d’affaiblissement de Sommerfeld qui a permis de tirer les conclusions suivantes: . plus la conductivité est bonne, mieux se fait la propagation. . pour des antennes au sol (h1=h2=0), l’onde d’espace est négligeable devant l’onde de surface, donc l’onde de sol est presque égale à l’onde de surface. . pour des antennes à surélévation importante (h1=h2=10.0), l’onde de surface est négligeable devant l’onde d’espace, donc l’onde de sol est presque égale à l’onde d’espace. Et si le premier ellipsoïde de Fresnel est dégagé, alors l’onde de sol sera égale à l’onde directe. . pour des antennes à surélévation légère (h1=h2=.0), toutes les ondes, (d’espace, de surface, directe et réfléchie), vont contribuer à la formation de l’onde de sol. . plus la fréquence est basse, mieux se propagent les ondes. Donc on peut dire que le sol est un filtre passe bas. . la troposphère qui se caractérise par des petites variations de son indice de réfraction, induit de grandes influences sur la propagation des ondes électromagnétiques. Certaines conditions météorologiques provoquent la formation des conduits troposphériques qui sont des guides d’ondes où on trouve deux types, le premier est avec réflexion sur le sol et le second est sans réflexion sur le sol. les ondes qui s’emprisonnent dans ces conduits peuvent se propager à de très grandes distances. . l’instabilité des couches de l’ionosphère et la variation de ses caractéristiques donnent un caractère fluctuant de ses grandeurs. On a constaté que l’ionosphère est un très bon support de propagation pour les ondes décamétriques (3-30 MHz). On a vu qu’il existe une LUF (fréquence minimale utilisable) pour laquelle toutes les fréquences au-dessous sont absorbées par l’ionosphère. Mais on a aussi vu l’existence d’une MUF (fréquence maximale utilisable) pour laquelle les fréquences au-dessus traversent toutes les couches ionosphérique. Donc l’ionosphère est un filtre passe haut.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammerien
dc.subjectOnde de solen
dc.subjectPropagation des ondesen
dc.subjectElectromagnetismes.en
dc.titleEtudes des différents modes propagation des ondes éléctromagnétiques dans l'environnement terrestreen
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record