Show simple item record

dc.contributor.authorAbdelli Farida
dc.contributor.authorDerradji Nassima
dc.contributor.otherTahanout Mohammed
dc.date.accessioned2019-11-26T11:56:42Z
dc.date.available2019-11-26T11:56:42Z
dc.date.issued2011
dc.identifier.citationCommunication
dc.identifier.otherING.ELN.09-11en
dc.identifier.urihttps://dl.ummto.dz/handle/ummto/8224
dc.description107 f. : ill. ; 30 cm. (+ CD-Rom)en
dc.description.abstractLa technologie des télécommunications optique, étudiée dès le début des années 90, est devenue le support privilégié des réseaux de télécommunication. En effet, la fibre optique est une innovation relativement récente qui a rapidement pris un rôle prépondérant dans le monde des télécommunications pour sa capacité à véhiculer un grand nombre d’information sur une longue distance. Aussi, de nombreuses recherches sont effectuée afin d’améliorer les communications par fibre optique .L’utilisation des verres de fluorures à la place de la silice, d’amplificateurs de signal tout optique, l’introduction du multiplexage en longueur d’onde (DWDM) et la compensation de la dispersion chromatique font partis des principaux axes de recherche. Les fibres optiques ont pour rôle principal de propager la lumière avec un affaiblissement aussi faible que possible d’un module émetteur à un module récepteur. La principale limitation des systèmes de transmission sur fibres optiques est aujourd’hui l’atténuation et la dispersion du signal occasionné par la propagation dans la fibre optique. Les caractéristiques de fibre présentent un grand intérêt dans les réseaux à haut débit, qui se présentent sous la forme de noeud rassemblent des liaisons, et on distingue différents types de réseaux selon leur taille, leur vitesse de transfert des données avec des différent topologie. Pour faire face aux besoins de raccordement et de bande passante dans les réseaux, la solution WDM(wavelength division multiplexinge) a été proposée comme procédé de multiplexage optique à la fois rentable et hautement performante. Cette solution permettra de faire face à l’augmentation de la demande en haut débit et a l’accroissement des transferts de données. De plus, la structure des réseaux optique en anneaux a permet de renforcer la sécurité dans les réseaux optiques et d’établir l’interconnexion des réseaux. Cette étude se compose de trois chapitres, dans le premier nous avons étudié la liaison optique point à point (émetteur, MUX/DEMUX, la fibre et le récepteur), dans le second nous avons étudié les réseaux (type, protocoles d’accès, réseaux à haut débit), et enfin nous avons étudié la technologie WDM, la structure en anneau (technologie de mux, les commutateurs, les brasseurs,) et pour terminer nous avons étudié le routage dans les réseaux optiques (nous avons étudié le routage en anneau comme exemple).en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammerien
dc.subjectTransmission DWDMen
dc.subjectTransmission numeriqueen
dc.subjectFaible optique à haut débiten
dc.titleEtude et application de transmission DWDM par fibre optique à haut débiten
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record