Show simple item record

dc.contributor.authorAmhis Ferhat
dc.contributor.otherCharif Moussa
dc.date.accessioned2019-11-26T11:38:14Z
dc.date.available2019-11-26T11:38:14Z
dc.date.issued2011
dc.identifier.citationAutomatique
dc.identifier.otherING.AUTO.02-11en
dc.identifier.urihttps://dl.ummto.dz/handle/ummto/8079
dc.description79 f. : ill. ; 30 cm. (+ CD-Rom)en
dc.description.abstractL’économie algérienne a connu une progression considérable au cours de ces dernières années. Cette expansion est particulièrement attribuée au fort rendement de l’industrie du pétrole et du gaz. L’Algérie exporte à l’heure actuelle prés de 65 milliards de mètre cube par ans de gaz naturel ; ce dernier prend une place importante dans ces exportations en raison de ses avantages économiques et écologiques, il devient le produit le plus attractif pour beaucoup de pays, c’est pourquoi il représente la troisième source d’énergie la plus utilisée dans le monde. Dans l’industrie moderne, pétrolière plus précisément, des exigences sur la quantité et la qualité des produits finis font que les sociétés investissent beaucoup dans la modernisation et la maintenance de leurs unités industrielles de production, ce qui est le cas de la société SONATRACH où on a eu l’occasion de le constater sur site dans les usines de traitement de gaz naturel à Hassi R’mel. Les installations industrielles dans le domaine pétrole & gaz présentent des risques pour les personnes, l’environnement et les équipements, d’où la nécessité de mettre en oeuvre des systèmes de mise en sécurité de ces installations à risque pour le respect des exigences réglementaires. DCS, "Distributed Control System" ou système de contrôle distribué, est un ensemble de moyens matériels et logiciels assemblés de façon à partager les fonctions de base pour la conduite des procédés industriels. Pour mener à bien notre étude, nous avons d’abord étudié le fonctionnement du process de traitement du gaz où nous avons accordé une attention particulière à l’étude du rebouilleur H101. Puis, dans le deuxième chapitre nous avons étudié les différents instruments de mesure permettant le bon fonctionnement du rebouilleur et le type de régulation utiliser. Pour le contrôle et la supervision du rebouilleur nous avons consacré le troisième chapitre pour l’étude du système DCS de FOXBORO, I/A Série dans sa constitution matérielle et logicielle. Dans le quatrième chapitre, nous avons analysé la commande actuelle du rebouilleur basée sur la logique câblée, afin de proposer une nouvelle solution de contrôle nous avons élaboré un programme séquentiel pour la visualisation du fonctionnement du four H101 nommé HLBL (High Level Batch Langage), et une solution automatise pour son démarrage. Quant au dernier chapitre nous l’avons consacré sur la supervision du procède en utilisant le logiciel DCS I /A Série de FOXBORO. Enfin, nous terminons notre mémoire par une conclusion général.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammerien
dc.subjectDCS I /A Séries de FOXBOROen
dc.subjectEtude on rebouilleur H101en
dc.subjectSimulationen
dc.titleEtude et simulation de DCS I /A Séries de FOXBORO sur le four rebouilleur H101en
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record