Show simple item record

dc.contributor.authorBoutrahi Hayet
dc.contributor.authorKara Hakima
dc.contributor.otherHaddouche Rezki
dc.date.accessioned2019-11-26T11:36:41Z
dc.date.available2019-11-26T11:36:41Z
dc.date.issued2011
dc.identifier.citationAutomatique
dc.identifier.otherING.AUTO.10-11en
dc.identifier.urihttps://dl.ummto.dz/handle/ummto/7954
dc.description76 f. : ill. ; 30 cm. (+ CD-Rom)en
dc.description.abstractLes systèmes industriels deviennent de plus en plus complexes et les demandes en termes de sûreté, de robustesse, de gain de productivité et de qualité ne cessent de s’accroître. Ce développement s’accompagne d’une évolution des processus d’automatisation, qui sont composés d’ensembles de systèmes communicants pour lesquels une conception globale, soutenue par des modèles temps réel, est nécessaire. Dans cette perspective les solutions programmables industrielles ont écrit une page d'histoire ponctuée par un succès sans précédent dans le domaine de l'automatisation [1]. L'utilisation des automates programmables industriels a évolué vers un emploi à large échelle dans les applications les plus complexes. Cette évolution s'explique par le gain de flexibilité et de performances liées à l'emploi d'un automate programmable, de même que la réduction des coûts et des temps de mise en place. Les solutions d'automatisation recourant à ces technologies mènent forcément à l'intégration de tous les composants importants (supervision, logique programmée, Motion Control, périphérie décentralisée, etc.) [2]. Dans le cadre de notre projet de fin d’études, les responsables de l’unité de production fonderie de la Société Nationale des Véhicules Industriels (SNVI) nous ont chargés de faire une étude dans le but d’améliorer l’actuel système de commande du convoyeur à balancelles en substituant le système des séquenceurs ou la logique câblée et le remplacé par un automate programmable industriel de la firme SIEMENS (API S7-300). Ce projet était une occasion d’appliquer nos connaissances acquises durant notre formation théorique. Il nous a permis d’acquérir un savoir faire dans le domaine pratique, de tirer profit de l’expérience des personnes du domaine et d’autre part, d’apprendre les différentes étapes à suivre pour l’élaboration des projets d’automatisation. Cela a été pour nous une expérience enrichissante.[2]. À l’issu de ce travail, nous pouvons conclure que le model GRAFCET que nous avons établi a apporté bien une grande contribution en matière de méthodologie d’élaboration de cahier des charges, de réalisation et de programmation du système à automatiser. Enfin, nous espérons que ce modeste travaille contribuera aux futures promotions à comprendre et améliorer les différentes fonctions du convoyeuren
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammerien
dc.subjectConvoyeuren
dc.subjectSNVIen
dc.subjectAutomate S7-300en
dc.titleEtude technologique et adaptation d’un automate programmable industriel sur un convoyeur à balancelle au niveau de la SNVI (UFR, ROUIBA)en
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record