Show simple item record

dc.contributor.authorAmzal, Sonia
dc.date.accessioned2017-04-24T10:53:44Z
dc.date.available2017-04-24T10:53:44Z
dc.date.issued2016-04-17
dc.identifier.citationArchitecture et développement durableen
dc.identifier.otherPG044
dc.identifier.urihttps://dl.ummto.dz/handle/ummto/783
dc.description183 f.:ill;30cm.(+cd-Rom)en
dc.description.abstractRésumé La colonisation française a laissé son empreinte autant dans l’espace urbain que dans l’espace rural. Après l’indépendance, l’Algérie s’est retrouvée en possession d’un patrimoine architectural riche et varié : industriel, agricole…Mais cet héritage a longtemps été abandonné et a subi maintes dégradations. Il en est ainsi du « Château de la Comtesse » qui, durant de longues décennies, était livré aux agressions du temps, d’où d’innombrables altérations d’ordre esthétique et structurel. Le Château de la Comtesse est situé à 1.5 km de la ville d’Aokas (wilaya de Bejaia). C’est l’un des édifices les plus imposants de la côte Est de la wilaya. Il ne laisse personne indifférent de par son architecture et son originalité. C’était un domaine viticole, qui avait été acquis indivisément et par moitié par Mr. Victor POIZAT et Mr. Jean Claudius Raymond POIZAT, d’où son ancien nom « le Château Poizat », c’était un lieu consacré à la production et la commercialisation du vin et du vinaigre de vin. Le château a été érigé au milieu des vignobles sur un site dominant, surélevé de 7m par rapport au niveau de la route. Il est composé de différentes parties, chacune étant affectée à une activité spécifique relative à la fonction viticole : les cuviers qui étaient le lieu de vinification, de vieillissement et de stockage du vin, l’étable, la maison des serviteurs, le château qui était la demeure du colon (construite selon un style de prestige et de luxe). Son implantation, sa conception, les matériaux utilisés (pierre de taille et ardoise) traduisent la volonté du propriétaire de le faire perdurer. Placé actuellement sous la tutelle de la Direction de la Jeunesse et des Sports de la wilaya de Bejaia, il est destiné à devenir une auberge de jeunes. Le château est désormais en cours de réhabilitation. Le Château de la Comtesse est un héritage colonial qui fait partie de notre paysage rural. Il est spécifique de par ses caractéristiques historiques, esthétiques et architecturales, faisant de lui un chef-d'oeuvre qu’il faut mettre en valeur et sauvegarder. L’objectif de cette recherche est de reconnaitre les valeurs patrimoniales que recèle le château afin de permettre une meilleure conservation, mise en valeur et une insertion dans le parc patrimonial national et ainsi traiter son processus de patrimonialisation. Mots clés : Château de la Comtesse, patrimoine architectural rural, patrimonialisation sauvegarde, valeurs.en
dc.language.isofren
dc.publisheren
dc.subjectPatrimoine architecturalen
dc.titleLe Château de la Comtesse, un édifice à patrimonialiseren
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record