Show simple item record

dc.contributor.authorHaddouche, Sabrina
dc.date.accessioned2019-07-11T11:04:11Z
dc.date.available2019-07-11T11:04:11Z
dc.date.issued2017-03-07
dc.identifier.citationSpécialité : Diversité et Adaptation de la Flore Méditerranéenneen
dc.identifier.urihttps://dl.ummto.dz/handle/ummto/5323
dc.description71 p. : ill. ; 30 cm. (+ CD-Rom)en
dc.description.abstractL’objectif de notre travail est de mettre en évidence les symbioses racinaires chez le pistachier de l’Atlas (Pistacia atlantica Desf.) au niveau d’une daya de Hassi Delâa (wilaya de Laghouat). Notre région se place dans un étage bioclimatique aride inférieur avec une période de sécheresse qui dure douze mois. Au niveau de tous les fragments racinaires nous avons observés la présence de l’infection mycorhizienne qui est prouvée par l’existence de différentes structures fongiques : arbuscules et vésicules au niveau du cortex caractérisant la symbiose endomycorhizien à arbuscules et vésicules. L’observation des fragments racinaires colorés par la technique de Philips et Hayman a montré aussi la présence des filaments septés et de microsclérotes qui correspondent à une infection endophytique (DSE). La présence des champignons endophytes et endomycorhizogénes permet a cette essence (Pistacia atlantica) la protection contre les organismes pathogènes et la résistance au stress environnementaux.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammerien
dc.subjectPistacia atlantica Desf.en
dc.subjectMycorhizesen
dc.subjectMycoendophytesen
dc.subjectLaghouaten
dc.titleContribution à l’étude des symbioses mycorhiziennes chez le pistachier de l’Atlas (Pistacia atlantica Desf.) : cas de la population de dayate Saadi Hassi-Delâa (wilaya de Laghouat).en
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record