Show simple item record

dc.contributor.authorOutayeb, Wasila
dc.contributor.authorTouabi, Farida
dc.date.accessioned2019-06-25T12:09:53Z
dc.date.available2019-06-25T12:09:53Z
dc.date.issued2014-12-11
dc.identifier.citationOption : Microbiologie Appliquéeen
dc.identifier.urihttps://dl.ummto.dz/handle/ummto/4909
dc.description70 p. : ill. ; 30 cm. (+ CD-Rom)en
dc.description.abstractLes extraits phénoliques de sous-produits oléicoles font actuellement l’objet de nombreuses recherches scientifiques visant à explorer et exploiter leurs propriétés antioxydante et antimicrobienne tant appréciées dans les domaines thérapeutique, alimentaire, cosmétique et pharmaceutique. C’est dans ce contexte que le présent travail est mené sur l’évaluation des activités biologiques des polyphénols extraits des feuilles de l’olivier et des margines (variété Chamlal). De plus, étant donné que les margines sont considérées comme un polluant de l’industrie oléicole, le plus souvent rejetées dans le milieu naturels, notamment dans les rivières, cela impose des traitements de dépollution et de valorisation. L’objectif de ce travail était d’extraire les polyphénols totaux (PPT) à partir des feuilles de l’olivier et des margines par différents types de solvants et d’évaluer leurs activités antibactériennes et antioxydante. Les résultats de l’analyse quantitative des extraits issus des deux sous-produits ont montré une richesse en PPT. Les tests de l’activité antioxydante effectués par la méthode de piégeage du radical libre DPPH, ont montré que touts les extraits de feuilles de l’olivier et des margines possèdent une activité antiradicalaire très efficace liée au contenu de l’extrait en antioxydant. Les tests antibactériens sont réalisés sur différents types de souches de référence (S aureus ATCC 43300, S. aureus ATCC 25923, E. coli ATCC25322, P. aeruginosa ATCC 27853, P. marginalis DSM 13124, B. thermosphacta CIP 103251, B. subtilis ATCC 6633, B.megaterium ATCC 9884, et B. stearothermophilus ATCC 10149). Les résultats révèlent que les extraits de feuilles exercent un effet antibactérien en particulier vis-à-vis des bactéries Gram positifs. Concernant les margines, les résultats montrent que l’EA possède un large spectre d’activité vis-à-vis des bactéries testée. Par ailleurs, l’activité antibactérienne de composés phénoliques (CP) commercialisés est testée. Une efficacité très marquée est notée pour l’acide tannique (AT) avec un large spectre d’activité. Ces résultats suggèrent une valorisation des sous-produits oléicoles, lesquels représente une source non négligeable en CP. Leur utilisation comme moyens de lutte contre les bactéries pathogènes résistantes et d’altération des aliments s’avère prometteuse dans le domaine médical et le secteur agro-alimentaire.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammerien
dc.subjectPolyphénolsen
dc.subjectFeuilles d’olivieren
dc.subjectMargarinesen
dc.subjectActivité antibactérienneen
dc.subjectActivité antioxydanteen
dc.subjectConcentration minimale inhibitriceen
dc.subjectConcentration minimale bactéricideen
dc.titleActivité antibactérienne et antioxydante des polyphénols extraits de sous-produits oléicoles : margines et feuilles de l'olivier (variété Chamlal).en
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record