Show simple item record

dc.contributor.authorSlimani, Liazid
dc.contributor.authorZiani, Amine
dc.date.accessioned2019-06-16T10:11:32Z
dc.date.available2019-06-16T10:11:32Z
dc.date.issued2017
dc.identifier.citationFabrication mécanique et productiqueen
dc.identifier.otherMST/FMP58
dc.identifier.urihttps://dl.ummto.dz/handle/ummto/4257
dc.description134 f. : ill. ; 30 cm. (+ CD-Rom)en
dc.description.abstractLa protection d’un matériau contre la corrosion peut être améliorée en apportant un dépôt de matériau anti-corrosion à la surface de la pièce à protéger. Cependant, l’usure et les contacts mécaniques peuvent endommager le revêtement ce qui met la pièce en contact avec le milieu corrosif environnant. Dans ce travail nous nous sommes fixés l’objectif d’étudier la possibilité d’enrober les particules d’une poudre, une à une, par un matériau convenable à l’effet d’élaborer par frittage un matériau dense et résistant à la corrosion. L’idée principale était de concevoir un dispositif mécanique pouvant assurer un enrobage continu sur chaque particule d’une poudre. Cet appareil doit faire passer les particules d’un mélange de poudre dans un entrefer à grande vitesse afin de générer des forces de frottement capables d’étaler les particules fines dites « invitées » sur de grosses particules dites « hottes ». La friction aux interfaces augmente la température et mène à un enrobage des grosses particules par le métal des fines particules. Ceci est rendu possible par rotation d’une chambre contenant les poudres à traiter. Les particules sont plaquées alors par des pièces fixes contre la paroi de la chambre ce qui les oblige à passer dans un entrefer réglable. Ce dispositif est appelé réacteur de mécanofusion qui permet un enrobage des particules. Le dispositif est réalisé au hall de technologie du département de Génie Mécanique selon les exigences fonctionnelles établies dans notre étude. Les différentes pièces fonctionnelles qui seront en contact direct avec les poudres sont en acier inoxydable tandis que les autres pièces sont fabriquées en acier fortement allié Z200C12 ou en acier XC42. Les dessins de définitions des pièces ont été réalisés selon les normes ce qui nous a amenés à décrire sur des feuilles d’analyse les différentes opérations d’usinage ainsi que leur ordre d’exécution. Nous espérons que ce réacteur de mécanofusion puisse être utilisé au laboratoire pour l’enrobage des poudres métalliques.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammeri Tizi-Ouzouen
dc.subjectRéacteur mécanofusion: fabricationen
dc.subjectPoudre métallique: enrobageen
dc.titleFabrication d’un réacteur mécanofusionen
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record