Show simple item record

dc.contributor.authorHamaz, Karima
dc.contributor.authorHammache, Naima
dc.date.accessioned2019-05-14T10:53:42Z
dc.date.available2019-05-14T10:53:42Z
dc.date.issued2016
dc.identifier.urihttps://dl.ummto.dz/handle/ummto/2345
dc.description46 f. : ill. en coul. ; 30cm+(CD-ROM)en
dc.description.abstractLes margines sont identifiées comme un sous-produit de l’industrie de l’huile d’olive, dont le rejet sans aucun traitement préalable nuit à l’environnement. Dans ce travail nous nous sommes intéressés au traitement d’une margine issue d’un système traditionnel par adsorption. Ainsi trois différents adsorbants ont été testés pour la rétention des composés phénoliques et la réduction de la DCO. Ces adsorbants sont les nanoparticules (NP) d’oxydes de fer, la cellulose (Cel) et un matériau hybride Cel/NP d’oxydes de fer. Plusieurs paramètres ont été considérés. Dans les meilleures conditions testées, le taux d’adsorption des composés phénoliques et d’abattement de la DCO atteint les 95%. Cette étude révèle que les pH basiques sont favorables pour la rétention des composés phénoliques par les NP d’oxyde de fer et que la cellulose est plus efficace en milieu acide. En revanche le pH n’a pas d’influence significative dans le cas de la Cel/NP.en
dc.language.isofren
dc.publisherUMMTOen
dc.subjectMargineen
dc.subjectComposés phénoliquesen
dc.subjectCelluloseen
dc.subjectDCOen
dc.titleTraitement d'une margine par adsorption sur le cellulose et les nanoparticules d'oxyde de feren
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record