Show simple item record

dc.contributor.authorMouloua, Abdelkamal
dc.date.accessioned2019-02-11T08:24:28Z
dc.date.available2019-02-11T08:24:28Z
dc.date.issued2014-02-12
dc.identifier.citationSciences Biologiquesen
dc.identifier.urihttps://dl.ummto.dz/handle/ummto/1834
dc.description182 f. ; 30 cm.( + CD-ROM)en
dc.description.abstractDans le bassin méditerranéen, la leishmaniose viscérale humaine est due à Leishmania infantum, le réservoir animal admis est le chien. La Kabylie est connue depuis longtemps comme étant le foyer le plus actif de la leishmaniose viscérale et de la leishmaniose cutanée sporadique. Nous avons étudié, à travers un transect qui traverse la Kabylie du Nord au Sud, le taux de chiens séropositifs à la leishmaniose ainsi que la présence et la densité des différentes espèces de phlébotomes dans la région. Six cent trois chiens, choisis de façon aléatoire, ont été prélevés et 8750 phlébotomes ont été capturés. Soixante chiens ont présenté une sérologie positive à l’IFI, soit un taux de 9.95% d’animaux séropositifs. Ce taux s’élève à 63.2%, par la recherche de l’ADN parasitaire sur un échantillon de 106 chiens prélevés au hasard. Nous avons noté aussi que 61.6% d’animaux séropositifs n’ont présenté aucun signe clinique évoquant la leishmaniose canine. Le taux le plus élevés d’animaux séropositifs est rencontré dans la dépression de Dra El Mizan, et le taux le plus faible est retrouvé au niveau du littoral. Sur les 8750 phlébotomes capturés, sept espèces ont pu être identifiées, P. perniciosus, est l’espèce la plus représentée soit 60.6% de l’ensemble des phlébotomes capturés, suivi par P. perfiliewi avec 33.8%. Le plus grand nombre de phlébotome ainsi que la plus grande densité ont été observé dans la dépression de Dra El Mizan, et la densité la plus faible est constatée au niveau du littoral. La recherche de l’ADN leishmanien par la PCR, sur 191 femelles phlébotomes, nous a parmi de constater que 32% des femelles, sont contaminées et tous les phlébotomes positifs proviennent de la région de Boghni, située dans la dépression de Dra El Mizan. Le calcul du coefficient de corrélation nous a permis de constater qu’il y a une forte corrélation entre la densité des phlébotomes et le taux d’animaux séropositif, ainsi qu’une très forte corrélation entre la densité des phlébotomes et le nombre de cas de leishmanioses humaines déclarés, et le taux de chiens séropositifs.en
dc.language.isofren
dc.publisherAdresse Universite Mouloud Mammerien
dc.subjectLeishmaniose canine : Etude eco-epidemiologique : kabylieen
dc.subjectEpidémiologieen
dc.subjectLeishmania infantumen
dc.subjectPhlébotomesen
dc.titleEtude eco-epidemiologique de la leishmaniose canine en kabylieen
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record