Show simple item record

dc.contributor.authorBellahcene-Belkhemsa, Ouerdia
dc.date.accessioned2017-10-15T10:02:55Z
dc.date.available2017-10-15T10:02:55Z
dc.date.issued2015-09-20
dc.identifier.citationSCIENCES ECONOMIQUESen
dc.identifier.urihttps://dl.ummto.dz/handle/ummto/1486
dc.description296f. 30cm. (+ CD- Rom)en
dc.description.abstractLa dimension spectaculaire de la stratégie de coopération se concrétise par la multiplication des accords de partenariats et d’alliances dans plusieurs industries. De ce point de vue, l’industrie pharmaceutique algérienne constitue un domaine d’application privilégié pour l’étude de ces accords. Par la transformation de son contexte réglementaire et son glissement du monopole public (1969-1990) à la concurrence (après 1990), cette industrie est marquée à la fois par l’émergence de nouveaux acteurs et par la mise en oeuvre de nombreux accords de partenariats sous différentes formes (les joint-ventures, les accords de façonnage pharmaceutique et les contrats de licence) et avec de nombreux acteurs (les laboratoires étrangers et les entreprises pharmaceutiques privées nationales). Dans ce contexte en pleine mutation, le groupe SAIDAL veut rester un acteur clé et partie prenante. L’expression de cette nouvelle forme organisationnelle apparait plus qu’un changement temporel. En témoigne l’attention particulière accordée à cette formule de développement à la fois par le groupe et par les pouvoirs publics dont il dépend.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversite Mouloud Mammerien
dc.subjectIndustrie pharmaceutiqueen
dc.subjectAccordsen
dc.subjectPartenariaten
dc.titleLes accords de partenariat industriels en Algerie : problématique générale et analyse de l'expérience du secteur de l'industrie pharmaceutiqueen
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record