Show simple item record

dc.contributor.authorBelaid, Fatima Zohra
dc.contributor.authorAbdi, Sarah
dc.date.accessioned2021-10-13T12:56:04Z
dc.date.available2021-10-13T12:56:04Z
dc.date.issued2021
dc.identifier.citationSpécialité : Biodiversité et Environnementen
dc.identifier.urihttps://dl.ummto.dz/handle/ummto/14106
dc.description36 p. : ill. ; 30 cm. ( + CD-Rom)en
dc.description.abstractLe présent travail a pour objectifs de tester l’efficacité d’une espèce végétale (le haricot (Phaseolus vulgaris L.) pour la décontamination d’un sol contaminé par le gasoil et de mettre en évidence l’effet de cette pollution sur le végétal (taux de levée, hauteur de plantes, longueur de la racine principale, nombre de feuilles, biomasse aérienne et biomasse racinaire) et les paramètres physico-chimiques du sol (pH, humidité). Les résultats obtenus ont montré que le gasoil affecte la biomasse racinaire et la biomasse aérienne et le taux de levée de cette espèce tandis qu’ils n’ont exercé aucun effet significatif sur la hauteur et le nombre de feuilles. D’après les résultats du test de germination réalisé après Phytoremédiation sur des graines du blé, nous pouvons conclure que P vulgaris . a été efficace dans la décontamination du sol, elle a donc un bon potentiel phytoremèdiateur du sol pollué par le gasoil.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammerien
dc.subjectPhaseolus vulgarisen
dc.subjectGasoilen
dc.subjectPhytoremédiationen
dc.subjectPollutionen
dc.titlePhytoremédiation des sols pollués par les hydrocarbures en utilisant Phaseolus vulgarisL., Hordeum vulgar L.,Triticum durumL.) à l’ITMA.en
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record