Show simple item record

dc.contributor.authorBen Makhlouf, Yasmina
dc.date.accessioned2020-10-22T09:35:40Z
dc.date.available2020-10-22T09:35:40Z
dc.date.issued2019
dc.identifier.citationEntrepreneuriat et développement localen
dc.identifier.urihttps://dl.ummto.dz/handle/ummto/11735
dc.description362f. : ; 30cm. +( CD- Rom)en
dc.description.abstractNotre thèse a pour objet l’analyse de l’émergence de l’entrepreneuriat féminin suite à la mise en place des dispositifs publics d’aide à la création d’entreprises ANSEJ, CNAC et ANGEM. Puis par conséquent, l’analyse des incidences socio-économiques de cet entrepreneuriat dans le territoire de la wilaya de Tizi-Ouzou. Pour ce faire nous avons mobilisé une approche multidisciplinaire (sociologie, science du comportement, sciences de gestion…). En effet, avant d’être un champ de recherche à part entière, l’entrepreneuriat féminin comme nouveau visage de l’économie et comme force motrice du développement (OCDE, 2014) s’inscrit dans le contexte psychologique, social, économique, politique et juridique des territoires. L’entrepreneuriat féminin s’est imposé comme un sujet de recherche suscitant la transversalité et l’usage de différentes approches-comportementale, processuelle, fonctionnelle, féminine et non féminine. Dans notre thèse, nous avons procédé à la transposition des approches fonctionnelle, comportementale et processuelle à l’étude de l’entrepreneuriat féminin et ce en appliquant l’approche «genre». En effet, notre thèse soutient le fait que l’émergence de l’entrepreneuriat féminin ne peut se faire sans la promotion de la femme entrepreneure. Une promotion quiimplique de facto le renforcement de l’autonomie de cette femme, l’identification de ses motivations,des obstacles qui l’entravent et l’identification des besoins de son entreprise et ce en vue de lui discerner un accompagnement adéquat sur toutes les phases jalonnant le processus de création de son entreprise. Des résultats de la présente thèse, il ressort que les trois dispositifs d’accompagnement à la création d’entreprise, ANSEJ, ANGEM et CNAC sont non discriminatoires et ont un impact positif sur l’émergence d’un entrepreneuriat féminin « de nécessité » dans la wilaya de Tizi-Ouzou. Néanmoins, l’accompagnement qu’ils accordent aux femmes ne leur est pas spécifique et accusent de quelques insuffisances (négligence de l’approche genre, faible accompagnement dans les phases pré-création, création et post-création…).L’importance de l’entrepreneuriat féminin sur le plan socioéconomique est non négligeable. En effet, cet entrepreneuriat contribue à la création d’entreprises génératrices de richesses et de postes d’emplois ; à la valorisation des ressources territoriales et à stimuler l’esprit d’entreprise en incitant les générations futures et d’autres femmes à entreprendre. Mots clés : Emergence, Entrepreneuriat féminin, accompagnement, dispositifs publics, ANSEJ, CNAC, ANGEM, Tizi-Ouzou, incidences socio-économiques Notre thèse a pour objet l’analyse de l’émergence de l’entrepreneuriat féminin suite à la mise en place des dispositifs publics d’aide à la création d’entreprises ANSEJ, CNAC et ANGEM. Puis par conséquent, l’analyse des incidences socio-économiques de cet entrepreneuriat dans le territoire de la wilaya de Tizi-Ouzou. Pour ce faire nous avons mobilisé une approche multidisciplinaire (sociologie, science du comportement, sciences de gestion…). En effet, avant d’être un champ de recherche à part entière, l’entrepreneuriat féminin comme nouveau visage de l’économie et comme force motrice du développement (OCDE, 2014) s’inscrit dans le contexte psychologique, social, économique, politique et juridique des territoires. L’entrepreneuriat féminin s’est imposé comme un sujet de recherche suscitant la transversalité et l’usage de différentes approches-comportementale, processuelle, fonctionnelle, féminine et non féminine. Dans notre thèse, nous avons procédé à la transposition des approches fonctionnelle, comportementale et processuelle à l’étude de l’entrepreneuriat féminin et ce en appliquant l’approche «genre». En effet, notre thèse soutient le fait que l’émergence de l’entrepreneuriat féminin ne peut se faire sans la promotion de la femme entrepreneure. Une promotion quiimplique de facto le renforcement de l’autonomie de cette femme, l’identification de ses motivations,des obstacles qui l’entravent et l’identification des besoins de son entreprise et ce en vue de lui discerner un accompagnement adéquat sur toutes les phases jalonnant le processus de création de son entreprise. Des résultats de la présente thèse, il ressort que les trois dispositifs d’accompagnement à la création d’entreprise, ANSEJ, ANGEM et CNAC sont non discriminatoires et ont un impact positif sur l’émergence d’un entrepreneuriat féminin « de nécessité » dans la wilaya de Tizi-Ouzou. Néanmoins, l’accompagnement qu’ils accordent aux femmes ne leur est pas spécifique et accusent de quelques insuffisances (négligence de l’approche genre, faible accompagnement dans les phases pré-création, création et post-création…).L’importance de l’entrepreneuriat féminin sur le plan socioéconomique est non négligeable. En effet, cet entrepreneuriat contribue à la création d’entreprises génératrices de richesses et de postes d’emplois ; à la valorisation des ressources territoriales et à stimuler l’esprit d’entreprise en incitant les générations futures et d’autres femmes à entreprendre. Mots clés : Emergence, Entrepreneuriat féminin, accompagnement, dispositifs publics, ANSEJ, CNAC, ANGEM, Tizi-Ouzou, incidences socio-économiquesen
dc.language.isofren
dc.publisherUniversite Mouloud MAMMERI Tizi-Ouzouen
dc.subjectEntreprise : créationen
dc.subjectEntrepreneuriat féminin :Tizi Ouzouen
dc.titleL'Emergrnce de l'entrepreneuriat féminin dans la wilaya de Tizi Ouzou [texte imprimé] : analyse de ses incidences socio-économiques et limites de son accompagnementen
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record