Show simple item record

dc.contributor.authorYassa, Nacera
dc.date.accessioned2020-10-18T13:48:33Z
dc.date.available2020-10-18T13:48:33Z
dc.date.issued2018-09-23
dc.identifier.citationDepartement: Electrotechniqueen
dc.identifier.otherDOC.ETH.07-18
dc.identifier.urihttps://dl.ummto.dz/handle/ummto/11711
dc.description176p. : ill. ; 30 cm. (+ CD-Rom)en
dc.description.abstractDans ce travail la modélisation des machines à aimants permanents et des des machines asynchrone a été présentée avec une approche générale, de façon à avoir une vision plus large sur les modèles. Ce qui nous a permis de définir un modèle unifié, inspiré du modèle simple de ces machines, en s’appuyant sur une approcheCircuits Electriques Magnétiquement Couplés (CEMC).Cette dernière est basée sur la représentation des bobinages de la machine par des circuits électriques distribués sans utiliser aucune transformation. Ce type d’approche offre un modèle de machine flexible, un temps de calcul raisonnable et ne nécessite aucun recours au calcul de champs Application de modèle générale sur une machine triphasée et une machine penta-phasées à aimants permanents en mode sain et mode de défaut, et de courtcircuitstatoriques et une application sur la machine asynchrone cage d’écureuils en présence des défauts de cassures de barres et d’anneaux de cc. Nous avons aussi développé la méthodologie des Circuits Electriques Magnétiquement Couplés (CEMC) que nous avons retenu avec une modélisation multi-spires de la machine synchrone. Cette méthodologie décrit le principe avec lequel le Modèle, ici développe, opère afin de proposer un modèle spécifique à la topologie constitutive et géométrique de la machine à simuler. En second lieu, nous avons utilisé une méthode de traitement de signal de courant statorique à base de la FFT pour détection des défauts statoriques et rotoriques, l’analyse des signatures des courants du moteur" (MCSA).Cette méthode consiste à détecter les défauts par l’étude de certains composants fréquentiels ou par la vérification de la variation de certains des composants déjà existant. Cette méthode est très utilisée car elle est simple, peu coûteuse et la partie expérimentale est facile à exécuter. Elle est très populaire dans la détection des défauts statoriques et plus particulièrement des défauts de court-circuit entre spires de l’enroulement statorique.en
dc.language.isofren
dc.publisherUNIVERSITE MOULOUD MAMMERI TIZI-OUZOUen
dc.subjectDiagnosticen
dc.subjectAnalyse spectraleen
dc.subjectMéthodes des circuits couplés (CEMC)en
dc.subjectMachines électriquesen
dc.subjectMachine à aimants permanentsen
dc.subjectModélisation multi-spiresen
dc.subjectMachines polyphaséesen
dc.titleDétection des défauts dans les systèmes de conversion d’énergie polyphasésen
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record