Show simple item record

dc.contributor.authorHabbas, Boubekeur
dc.date.accessioned2017-05-21T08:50:36Z
dc.date.available2017-05-21T08:50:36Z
dc.date.issued2014-02-23
dc.identifier.citationOption:Économie et Finance Internationalesen
dc.identifier.urihttps://dl.ummto.dz/handle/ummto/1167
dc.description153p.:ill;30cm.(+cd)en
dc.description.abstractUn « hedge fund » ou "fond spéculatif" est un organisme de détention collective d’actifs financiers, dont la particularité réside dans le rendement élevés de ces placements. Leur dirigeant sont payé en fonction de leurs performances. Les "hedge funds" recherchent des rentabilités élevées et utilisent abondamment les produits dérivés, en particuliers les options. Ils combinent deux activités : • La vente courte : ils empruntent des titres et les vendent en anticipant de les racheter à un prix plus bas sur les marchés avant le moment où ils devront les rembourser au prêteur ; • l’effet de levier, c’est-à-dire la capacité à engager un volume de capitaux qui soit un multiple plus ou moins grand de la valeur de leurs capitaux propres. Le premier hedge fund a été créé en 1949 aux Etats-Unis. Ils se sont développés rapidement au cours des années 60 et après une phase de déclin dans les années 80, retrouvent une phase d'exapnsion dans les années 90 suite à la libéralisation financière. En 2010, on compte environ 10 000 hedge funds avec un montant d'actif géré de plus de 1 427 milliards de dollars. Les hedge funds ont joué un rôle dans les différentes crises financières internationales depuis les années 1990.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammerien
dc.subjectCrises financièresen
dc.subjectDynamique financièreen
dc.subjectHegde fundsen
dc.titleRôle des hedge funds dans les récentes crises financièresen
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record