Show simple item record

dc.contributor.authorHabera, Fatma
dc.contributor.authorLaoudi, Kenza
dc.date.accessioned2020-09-15T10:39:22Z
dc.date.available2020-09-15T10:39:22Z
dc.date.issued2019
dc.identifier.citationOption : Microbiologie Appliquéeen
dc.identifier.urihttps://dl.ummto.dz/handle/ummto/11501
dc.description108 p. : ill. ; 30 cm. (+ CD-Rom)en
dc.description.abstractLe but de ce travail est la valorisation de la partie aérienne d’Artemisia herba alba collectée à Tamanrasset. Les rendements des polyphénols des extraits éthanoliques (96%) et aqueux sont de 30.03 ± 2.07 % et 15.68 ± 0.40 % respectivement. Le rendement de l’huile essentielle est de 0.18 %. Le screening phytochimique des deux extraits a révélé la présence de quelques molécules bioactives telles que les flavonoïdes et les phénols, ces résultats sont confirmés par RP-HPLC. Quant aux résultats du dosage, ils montrent clairement que l’extrait aqueux présente les meilleures teneurs en polyphénols, en flavonoïdes et en tanins avec des taux respectifs de : 97.17 ± 1.06 mg EAG/g de MS, 35.61 ± 0.39 mg EQ/g de MS et 46.58 ± 0.91 mg EAT/g de MS. L’activité antiradicalaire du DPPH a montré que notre plante a une faible activité par rapport au standard avec des IC50 des extraits et de l’HE de : 0.735, 2.02 et 1.088 mg/mL respectivement. Par contre, l’HE a un pouvoir réducteur du fer similaire à celui du standard avec un Pr 0.5 de 0.030 mg/mL contrairement aux extraits qui ont un faible pouvoir. L’évaluation de l’activité antibactérienne vis-à-vis d’E. coli, S. aureus, B. cereus et E. feacalis par la méthode des puits indique que l’HE a une faible activité vis-à-vis des 4 souches. B.cereus a présenté une sensibilité plus élevée pour LEA avec une CMI de 0.05 mg/mL et E. faecalis est la souche la plus sensible à LEE avec une CMI de 0.12 mg/mL. L’évaluation de l’activité insecticide de l’hydrolat et de l’HE sur T. confusum est réalisée par la méthode d’inhalation. Les résultats montrent que la toxicité de l’hydrolat est très faible par rapport à celle de l’HE qui atteint 50 % de mortalité à la dose 20 µL. De ce fait, cette plante peut être utilisée comme source de molécules bioactives ayant des propriétés thérapeutiques et insecticides.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammerien
dc.subjectArtemisia herba albaen
dc.subjectScreening phytochimiqueen
dc.subjectRP-HPLCen
dc.subjectActivité antioxydanteen
dc.subjectActivité antibactérienneen
dc.subjectInsecticideen
dc.subjectHydrolaten
dc.subjectHuile essentielleen
dc.titleScreening phyto-chimique et étude des activités biologiques : anti-oxydante, antibactérienne et insecticide des polyphénols et de l’huile essentielle d’Artemisia herba alba (armoise blanche), contribution à la caractérisation d’extrait aqueux par RP-HPLCen
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record