Show simple item record

dc.contributor.authorBerkouk, Adjia
dc.date.accessioned2017-05-17T08:34:11Z
dc.date.available2017-05-17T08:34:11Z
dc.date.issued2013
dc.identifier.citationSciences des Matériauxen
dc.identifier.otherTHGM079
dc.identifier.urihttps://dl.ummto.dz/handle/ummto/1123
dc.description88 f.:ill.;30 cm.(+CD-ROM)en
dc.description.abstractAu cours de cette étude, nous nous sommes intéressés à l’élaboration des céramiques à base d’oxyde de zinc par frittage en présence d’ajouts et leur caractérisation afin de rechercher un ajout convenable pour améliorer les propriétés de ces céramiques Après avoir établi les diverses étapes de la préparation des céramiques sous forme de pastilles, nous avons étudié le traitement thermique du frittage dans le but de voir l’influence de la température ainsi que des ajouts (oxyde de bismuth et oxyde de magnésium ) sur les propriétés physico-chimiques du matériau obtenu. L’évolution structurale et microstructurale sont examinées par microscopie électronique à balayage (MEB) et par diffraction de rayons X. Les propriétés diélectriques du matériau ont été mesurées et comparées en fonction de la composition. La densification des compositions étudiées nous a permis de choisir les températures optimales de frittage. Les frittés à ces températures ont révélé au microscope électronique à balayage une bonne densification avec une distribution homogéne des tailles des grains. En présence du bismuth une phase eutectique a été observée aux joints de grains de ZnO. Cette phase qui fond à 740°C a permis un frittage en phase liquide qui densifie le matériau à température relativement basse. L’annalyse par diffraction des rayons X de l’échantillon fritté en présence de MgO présente uniquement les pics caractéristiques de l’oxyde de Zinc ;ces pics sont décalés vers les grand angles de diffraction ce qui est en faveur de la formation d’une solution solide de substitution dont le paramètre de maille diminue. Cette dimunition s’explique par la substitution des cations Zn2+ dans le réseau par ceux de Mg2+. L’étude des propriétés diélectriques des céramiques sous différentes fréquences (1, 10,100 et 1000 KHz) et à deux températures (l’ambiante et 100°C) a conduit à la mise en évidence du comportement diélectrique des deux mélanges. L’étude des propriétés diélectriques montre que les céramiques frittées en présence de Bi2O3 présentent une bonne polarisation et d’intéressantes propriétés diélectriques à la température de 100°C et à basse fréquence. En présence de MgO la substitution cationique de Mg2+ dans le réseau de ZnO fait diminuer les propriétés diélectriques du matériau. L’oxyde de bismuth permet un bon frittage de ZnO à la température de 1100°C. La céramique ainsi élaborée présente des propriétés diélectriques intéressantes lui conférant un comportement d’isolant. Ceci nous permet de classer le Bi2O3comme ajout convenable à l’effet de synthétiser des céramiques diélectriques par frittage de ZnO.en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammerien
dc.subjectFrittageen
dc.subjectOxyde de zic : élaborationen
dc.titleElaboration et caractérisation de l’oxyde de zinc fritté en présence d’ajoutsen
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record