Show simple item record

dc.contributor.authorBounoua, Tinhinane
dc.date.accessioned2020-03-04T12:37:37Z
dc.date.available2020-03-04T12:37:37Z
dc.date.issued2019
dc.identifier.citationConstruction civile et industrielleen
dc.identifier.otherMST/BAT603
dc.identifier.urihttps://dl.ummto.dz/handle/ummto/11231
dc.description303 f. :ill. ; 30 cm. (+ CD-Rom)en
dc.description.abstractLe pré dimensionnement des éléments structuraux (portiques-voiles) a été mener tout en se rapprochant du minimum recommandé par les règlements en vigueurs. Le système de contreventement a été choisi tout en faisant participer les portiques au contreventement et tout en veillant à injecter le minimum du voiles possibles, dans le but de ramener le système de contreventement a un système mixte conformément à l’article 3.4.4a du RPA99 Version 2003, ou les voiles en été injecter d’une façon à respecter le critère de symétrie et de s’éloigner le plus possible de centre de gravité de la structure afin d’éviter tout problème de torsion. L’étude comparative ayant été menée entre deux types de structure (structure auto-stable (poteau-poutre), structure mixte (portique-voile)), en faisant une comparaison des efforts internes dans les éléments structuraux, les déplacements, ainsi que le comportement dynamique de la structure. Il en résulte que l’augmentation de la rigidité de la structure par l’ajout des voiles a un effet favorable (réduit les efforts et les déplacements), ainsi qu’un comportement structurel adéquat. La meilleure configuration de la structure en matière de disposition des voiles est la « variante 3 » (variante optimale), celle ayant été trouver des différentes configurations testées, ce qui a su allier stabilité et économie (grâce à des efforts internes moindres dans les éléments structuraux donc un ferraillage peu conséquent par rapport aux deux autres variantes). Ce qui permet de nous monter qu’il est très important que l’ingénieur et l’architecte travaillent en étroite collaboration dès le début du projet pour minimiser toutes les contraintes, et arriver à une sécurité parasismique réalisée sans surcoût important (aspect économique). Dans l’optique de mener à bien cette recherche, une étude technico-économique aurait été nécessaire (faut de temps, elle n’a pas pu être réalisée).en
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammeri Tizi-Ouzouen
dc.subjectVoileen
dc.subjectTour: red-chaussé+12: étudeen
dc.subjectStructure contreventéeen
dc.subjectPortiqueen
dc.titleEtude d’une Tour (R+12) à usage d’habitation et commercial avec recherche de la disposition optimale des voilesen
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail
Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record