Show simple item record

dc.contributor.authorZaidi, Ali
dc.date.accessioned2017-05-10T13:34:06Z
dc.date.available2017-05-10T13:34:06Z
dc.date.issued2014-02-28
dc.identifier.citationMécanique Appliquéeen
dc.identifier.otherTHGC81
dc.identifier.urihttps://dl.ummto.dz/handle/ummto/1036
dc.description126 f.:ill.;30 cm.(+CD-ROM)en
dc.description.abstractDe nos jours, les pièces en matériaux composites à matrice polymère occupent une place grandissante dans notre univers quotidien selon qu’il s’agisse de la construction automobile, navale ou aéronautique…leur pénétration dans ces secteurs est dû aux nombreux avantages qu’ils présentent, à savoir, la légèreté, le coût, la résistance, la facilité de mise en oeuvre… Ainsi, ils permettent de répondre à des besoins parfois contradictoires que les matériaux classiques ne peuvent satisfaire. Les matériaux composites offrent des propriétés très intéressantes pour la fabrication des pièces structurales. Mais, comme toute application industrielle, la question de leur durabilité se pose. Cela implique la conservation des caractéristiques fonctionnelles du produit qui, en service, sera soumis à diverses sollicitations mécaniques et environnementales. Afin de répondre aux préoccupations environnementales et la menace des pressions réglementaires, nous avons mené une étude de valorisation des déchets composites de l’entreprise ISELMAN (spécialisée dans la fabrication des bateaux de pêche et de plaisance) issus des différents produits de fabrication. Pour ce faire, nous avons élaboré des nouveaux matériaux contenant une couche de recyclé obtenu par broyage mécanique, puis étudié expérimentalement le comportement d’un matériau composite à matrice polyester insaturée et fibre de verre de type E. Ce dernier est préparé par le procédé moulage au contact et utilisé dans la fabrication des bateaux (pèche et plaisance). Cette étude a pris en compte l’influence du recyclé dans une stratification après un vieillissement accéléré, à une température de 40°C, dans deux environnements agressifs à savoir l’eau distillée et l’eau saline. Il s'agit de définir certaines propriétés mécaniques et physico-chimiques (le module de Young, la résistance élastique, la résistance à la rupture, le taux d'absorption d'eau, la température de transition vitreuse, la dureté…) et de justifier après l’expérimentation le choix des types de matériaux qui conviennent le mieux. Afin de mener à bien notre travail, nous l’avons organisé en deux parties, une partie théorique consacrée à la recherche bibliographique et une partie expérimentale.en
dc.language.isofren
dc.subjectMatériaux compositeen
dc.subjectfatigueen
dc.subjectMatrice polymèreen
dc.titleEtude du comportement de matériaux composites à matrice polymère en fatigue (effet du vieillissement) Devant leen
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record