Show simple item record

dc.contributor.authorSakhri, selma
dc.date.accessioned2017-05-09T14:13:50Z
dc.date.available2017-05-09T14:13:50Z
dc.date.issued2015-09-21
dc.identifier.citationSciences Medicalesen
dc.identifier.urihttps://dl.ummto.dz/handle/ummto/1015
dc.description257p. : ill. ; 30cm. (+ CD Rom)en
dc.description.abstractL'utilisation de l'acide zolédronique (AZ) établi dans le traitement des tumeurs malignes avec une prédilection pour le squelette (notamment intérêt pour les métastases). Bien que l'objectif principal de l'acide zolédronique était les ostéoclastes, il y’a des données précliniques suggèrent que l'acide zolédronique peut avoir un effet antitumoral sur des cellules autres que les ostéoclastes, y compris les cellules tumorales .En outre, plusieurs études in vitro ont montré que l'acide zolédronique provoque l'induction synergique de l'apoptose dans le cancer du sein en association avec de la chimiothérapie telle que les taxanes et la doxorubicine . 438 patients ont été inclus. Il s’agit d'une étude prospective sur une période de 3 ans. De toute les patientes (N = 438), 432 ont reçu une chimiothérapie néoadjuvante avec de l'acide zolédronique. L’objectif primaire était la réponse pathologique complète dans le cancer du sein localement avancée L’objectif secondaire est d'évaluer la réponse clinique ; estimer la densité osseuse avant et à la fin de la chimiothérapie, d’'évaluer la toxicité et la survie globale. Dans le cadre de notre étude, 432 ont été évalués (6 ont progressés après 4 cures, et 1 patiente a refusé la chirurgie). La réponse clinique complète était de 28% après C4 respectivement, et 46,8% après C8, le taux de réponse complète histologique (pCR) était de 40,13% selon la classification Sataloff. Nous avons observé que le taux de réponse histologique complète a été le plus élevé dans le groupe Her2 (luminal Her2 et Her2), le plus faible dans le groupe triple négatif .Parmi les facteurs prédictifs étudiés nos résultats ont retrouvés comme un facteur prédictif de la réponse histologique complète, l'absence de récepteurs d'oestrogène, SBR grade III, et l'expression de Her2. .Un autre facteur prédictif qui est clinique, est celle de l'indice de masse corporelle (IMC) a été corrélée avec une meilleure PCR si inferieur à 25kg/m2. -La durée moyenne de survie globale était également significative dans le sous-groupe (Luminal -Her2, Her2) par rapport au triple négatif. -Aucune métastase osseuse isolée n’a été décelé, et le traitement était bien toléré. - Dans notre étude un effet osteoprotecteur a été démontré avec d'acide zolédronique associé à une chimiothérapie néoadjuvanteen
dc.language.isofren
dc.publisherUniversité Mouloud Mammerien
dc.subjectCancer du seinen
dc.subjectCancer : Chimiotherapieen
dc.subjectChimiotherapie neoadjuvanteen
dc.subjectAcide zolédroniqueen
dc.subject2012-2014en
dc.titleChimiotherapie neoadjuvante associee a l'acide zoledronique dans le cancer du sein localement avancee: etude prospective 2012-2014en
dc.typeThesisen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record